Éducation

La transmission du savoir d’une génération à l’autre est fondamentale à la survie de tout groupe culturel. Le coeur des groupes autochtones prend sa source dans la relation entre les jeunes et les aînés qui confient à leurs enfants l’histoire, la tradition, la culture et la langue.

Malgré les politiques d’assimilation et l’époque des pensionnats, les peuples autochtones ont fait preuve de résilience dans la sauvegarde de leurs traditions et héritages historiques. Aujourd’hui, plus que jamais, ils tentent de faire valoir leur droit d’éduquer leurs jeunes selon leurs propres valeurs culturelles et leurs visions du futur.

Chez Hutchins Légal nous travaillons en étroite collaboration avec les communautés autochtones et les organismes en éducation des autochtones afin d’assurer à nos clients le respect de leur droit de gérer leur propre système d’éducation. Nous avons conseillé nos clients sur leur droit à l’autonomie gouvernementale en matière d’éducation, incluant les droits linguistiques et les effets de la Charte de la langue française (Loi 101) au Québec sur ces droits . Nous avons aussi défendu les intérêts des Premières Nations anglophones au Québec en matière d’accès à l’éducation en anglais. Nos avocat(e)s ont comparu devant la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec et ont soumis des recommandations pour remédier aux difficultés vécues par nos clients. Nous avons révisé et émis des recommandations relatives aux ententes entre le Gouvernement du Canada et les organismes autochtones afin que les élèves aient accès à un niveau équitable de financement et que les communautés aient les outils requis pour développer leurs institutions locales et maintenir le contrôle sur l’éducation. Enfin, nos avocat(e)s surveillent continuellement les nouvelles politiques gouvernementales afin de s’assurer que les compétences des peuples autochtones en matière d’éducation de leurs membres soient reconnues et respectées.